RETOUR

LDEPECHE multimédia

LOT EN VACANCES

Loisirs. Première activité demandée par le public dans le Lot, la randonnée éclaircit ses chemins.

La rando marche fort

 Equipé de grosses chaussures de marche, d'un bob, le teint bronzé et perlé de sueur; portant sur son dos un énorme sac à dos d'où déborde une gourde et des vêtements, sans oublier le traditionnel bâton, le randonneur se reconnaît de loin.

Et dans le Lot, cette espèce s'aperçoit de plus en plus, notamment en juillet et en août, période favorable à la venue des touristes. Il faut dire qu'ils ont de quoi faire dans ce département. 500 itinéraires de balades ont été recensés,il y a 5 ans,par le comité départemental de randonnée, de quoi piétiner. Un avantage qui a tourné en souci, quand les marcheurs ne trouvaient plus les chemins ou les découvraient en piteux état. Il a donc fallu résoudre le problème en taillant dans la liste des chemins.

«Nous avons mené cette action avec le comité départemental de tourisme (CDT) , explique André Reiniche, le président du comité départemental des randonnées. Nous souhaitons proposer une prestation de qualité permanente et pérenniser les sentiers. Un chemin emprunté régulièrement s'entretient presque de lui-même, il valait donc mieux réduire l'offre et la garantir par une charte quicomporte différents critères». Désormais, 180 itinéraires sont recensés et pris en charge par les communes et les intercommunalités impliquées .« Si ces entités ne respectent pas les critères de la charte, leurs chemins ne figureront plus dans les guides et ne bénéficieront plus de publicité. Les autres circuits ne seront pas pour autant fermés mais rien ne garantira leur bon état aux promeneurs ».

Cinq guides vont répertorier ces randonnées.

Le topo guide promenades et randonnées dans le parc des causses du Quercy et celui dans le pays bourian est déjà en vente au prix de 6 . L'ouvrage sur le pays de Cahors sera disponible dans un mois, le pays Est Quercy à la fin de l'année et le pays de la vallée de la Dordogne lotoise en mars-avril 2008. Dans le même temps, un topo guide de la fédération proposera 40 autres itinéraires à sillonner dans le Lot. Les nombreux touristes vont pouvoir continuer à s'adonner à leur activité lotoise préférée. En effet;

la randonnée est la première demande de loisirs dans le département. « Ce succès s'explique facilement: c'est gratuit et accessible pour tous, en famille ou pas, et cela peut durer d'une heure à une journée », note Marie-Annick Cambe, animatrice au CDT. Apparu au début comme un phénomène de mode, l'attraction pour ces chemins ne s'est finalement jamais démentie. Au contraire, depuis 15 ans, le nombre de marcheurs a toujours progressé. Tous les circuits sont concernés. Et l'été, les afficionados locaux laissent leur place aux touristes. A Bretenoux, des balades sont organisées tous les mercredis matins. « En juillet et août, nous enregistrons un taux de 70 % de touristes », confirme Marie Ser, de l'office de tourisme. A celui de Rocamadour, le constat est identique: « Depuis 4 à 5 ans, la demande se fait très forte de la part des vacanciers, surtout pour les petites randonnées {jusqu'à 20 km environ) ».

Et le randonneur évolue. Pas question de marcher bêtement sans rien connaître de la faune et de la flore. Les visites guidées sont prisées, telle celle du marais de Bonnefont qui double sa fréquentation l'été.

Marie-Hélène Degaugue

Moins de pèlerins l'été

Si leur nombre progresse, les pèlerins qui marchent sur le chemin de Saint-Jacques de Compostelle ne privilégient pas l'été.
L'Octroi de Cahors en registre environ 600 pèlerins par mois en juillet et en août, mais leur présence s'avère plus importante en juin. En outre,l eur profil diffère un peu.l'été, il s'agit plus de personnes qui souhaitent voyager autrement, en famille.
Les étrangers sont à cette période peu représentés. soit 20 % des visiteurs.

La dépêche du midi du 20/07/2007
Commentaires du WebmestreRETOUR
Le lot, terre des merveilles et ... de la randonnée pédestre.