RETOUR

LDEPECHE multimédia

LALBENQUE

Le lifting de la gariotte

 
 
L'impressionnant chantier bat son plein./Photo DDM.

Elle a fait beaucoup parler d'elle et bénéficie désormais d'une cure de rajeunissement. L'imposante gariotte de Nouel, non loin de Lalbenque, route de cahors, est depuis quelques jours entre les mains expertes de l'entreprise Lancini de limogne.

Après avoir été littéralement désossée, la gariotte, aux dimensions pas courantes (hauteur intérieure 5,5 m, extérieure 7,2 m pour une surface au sol de 18 m2, va être couverte de lauzes récupérées et triées. Le matériau provient des secteurs de Beauregard dans le Lot et de Sarlat en Dordogne (cette pierre ayant une granulométrie moins fine) . Rencontré sur le chantier, l'entrepreneur, qui restaure aussi d'autres éléments du patrimoine, tels des fours, confiait: « La difficulté de dérouler ces dalles calcaires, en les ajustantau mieux et en les variant. Au final, de la base au faîtage, nous en aurons placé environ 1200 mètres». Pas si mal.

Des aides publiques pour aider à la restauration
Le propriétaire, Mathieu Brunet à Lalbenque, va investir plus de 20000 dans cette restauration.

il va bénéficier d'une aide du Département, à hauteur de 40%, dans.le cadre du Fonds deneuil et d'une aide de la Région. Son initiative méritait d'être soulignée, d'autant qu'elle pourait faire des émules ailleurs dans le Lot, une belle manière pour les propriétaires d'apporter leur pierre à l'édifice de la préservation du patrimoine du pays du diamant noir, du Quercy, de Bouriane, etc.

En tout cas, 1'Association pour la sauvegarde de 1'environnement de Lalbenque a apporté sa contribution à cette rénovation.

Si tout va bien début janvier 2012, les appareils photo des randonneurs, qui apprécient particulièrement la gariotte de Nouel, pourront immortaliser sa seconde jeunesse.

DDM du 28 novembre 2011
RETOUR